Saint-Maur fait la part belle au bio et au végétarien à la cantine

Saint-Maur fait la part belle au bio et au végétarien à la cantine

juin 19, 2018 0 Par JMV

La rentrée sera marquée par des nouveautés dans les cantines de la ville : un composant bio dans chaque repas, un repas végétarien par semaine et la généralisation des menus à quatre composants.

Les enfants qui reprendront l’école à Saint-Maur en septembre prochain devraient apprécier les nouveautés à la cantine. Lors du dernier conseil municipal, répondant aux questions de l’opposition, l’élu en charge de la vie éducative a annoncé de nombreuses nouveautés. A commencer par une hausse significative du bio dans les menus.

Jusqu’à présent seuls deux produits par mois, principalement des yaourts, étaient bios. « Désormais ce sera le cas d’un composant par repas, et sur toutes les gammes d’aliments, vante Julien Koescher (LR), adjoint au maire à la vie éducative. Dans le futur marché à passer début 2019, on augmentera encore cette part. »

Le pain bio, lui, arrivera en octobre ou novembre, une fois le prestataire choisi. La ville espère, en proposant des marchés par secteurs, attirer des boulangers de la commune pour fournir les cantines.

« Nous allons également proposer un menu végétarien par semaine, à la place du deuxième menu poisson, annonce l’élu. Il existe de nombreuses possibilités, par exemple des lasagnes végétariennes, des boulettes de soja, des panés au gouda ou encore du chili sans viande. Parfois le bio sera inclus dans le plat végétarien. A la rentrée, 50 % des produits seront soit bios soit labellisés. »

Généralisation du menu à quatre composants

En test un jour par semaine jusqu’à maintenant, le menu à quatre composants au lieu de cinq sera désormais la règle pour les 5 200 repas servis chaque jour dans les cantines de Saint-Maur. « Il a permis de faire baisser les quantités de nourriture gaspillée », assure Julien Koescher.

Enfin, une table de troc sera installée dans chaque salle de restauration scolaire. Déjà en place par exemple au nouveau collège Pissarro, cette table permet aux enfants de déposer une entrée, un fromage, un yaourt ou un fruit qu’il ne mange pas et qu’un camarade pourra venir récupérer.

Toutes ces mesures seront mises en place sans hausse des tarifs pour les familles.